Nos résidents à quatre pattes 

La Maison des loups accueille dans son parc 5 meutes différentes venues du monde entier et compte 19 loups à ce jour.

les loups du parc

Le loup Arctique

Morphologie

Le loup arctique se distingue par son poids moyen de plus de 45 kg et son pelage blanc, plus épais que celui d’autres loups. Son museau et ses oreilles sont petits et ronds, tandis que ses pattes sont courtes, des adaptations qui limitent l’exposition des extrémités au froid glacial de son habitat.

Habitat

Ce prédateur majestueux évolue dans des territoires couverts de neige et de glace toute l’année, où la nuit peut durer jusqu’à 5 mois et où la température peut chuter jusqu’à -57°C en hiver, accompagnée d’un vent incessant.

Nourriture

Le loup arctique se nourrit principalement de lemmings, de lièvres et de quelques oiseaux lorsqu’il chasse seul. Cependant, pour les chasses en meute, ils visent des proies plus imposantes telles que les caribous et les bœufs musqués.

Le loup du Canada 

Morphologie

Les loups du Canada arborent une silhouette imposante, avec un poids moyen oscillant entre 40 et 60 kg. Leur pelage, d’une beauté saisissante, peut revêtir des teintes noires, blanches ou grises, s’adaptant parfaitement à leur environnement. Leurs oreilles courtes et leurs soles plantaires larges sont des caractéristiques clés qui les distinguent.

Habitat

Ces majestueux loups évoluent avec grâce dans une variété d’habitats, des vastes forêts boréales de conifères aux étendues de la taïga et même aux régions de toundra ou aux escarpements rocheux des montagnes. Leur adaptabilité leur permet de prospérer dans des conditions variées, faisant d’eux de véritables maîtres de leur territoire.

Nourriture

Les loups du Canada se nourrissent principalement de grands herbivores tels que les caribous, les élans, les cerfs et les bisons. Cependant, ils ne dédaignent pas les proies plus petites telles que les castors, les lemmings, les écureuils terrestres et les lièvres d’Amérique. Leur régime alimentaire diversifié reflète leur adaptabilité et leur rôle crucial dans l’équilibre des écosystèmes.

Le loup d’Europe

Morphologie

Les loups européens affichent une silhouette élégante, avec un poids moyen oscillant entre 25 et 35 kg. Leur pelage mêle des nuances de fauve, de gris et de noir, devenant plus clair sur le ventre. Leurs oreilles droites et courtes ajoutent à leur charme distinctif.

Habitat

Autrefois présents dans les vastes forêts tempérées de feuillus, la déforestation massive les a repoussés dans les montagnes. Ils se retrouvent également dans les écosystèmes méditerranéens, tels que les chênaies, les pinèdes et les garrigues..

Nourriture

Les loups européens se nourrissent principalement de cerfs élaphes, de chevreuils et de sangliers. Ils chassent également des mouflons, des chamois, des lièvres et d’autres petits mammifères et oiseaux. Cette diversité alimentaire souligne leur rôle crucial dans le maintien de l’équilibre des écosystèmes européens.

Le loup de Pologne 

Morphologie

Le loup de Pologne est un canidé de grande taille, mesurant en moyenne entre 100 et 160 centimètres de longueur et pesant entre 25 et 45 kilogrammes. Son pelage dense varie du gris clair au gris foncé, parfois avec des nuances de brun, de blanc ou de noir. Il possède un museau allongé et effilé, des yeux jaunes ou dorés et des oreilles triangulaires dressées. Sa queue est longue et touffue, se courbant légèrement vers le haut en mouvement.

Habitat

Le loup de Pologne se trouve principalement dans les vastes forêts de hêtres et de sapins des Carpates, ainsi que dans les parcs nationaux de Bieszczady et de Gorce (Beskides). Il peut également être observé dans les marais et tourbières de la Biebrza, ainsi que dans le massif forestier le plus ancien d’Europe, le Parc National de Białowieża. Les loups de Pologne occupent majoritairement les secteurs est et sud du pays, bien qu’une petite population peuple également l’ouest.

Nourriture

Le loup de Pologne est un carnivore opportuniste qui se nourrit principalement de proies telles que le cerf, le chevreuil et le sanglier. Cependant, il peut également consommer d’autres mammifères de taille moyenne, des oiseaux, des poissons, ainsi que des charognes lorsque l’occasion se présente. Sa capacité à s’adapter à une variété de proies contribue à sa survie dans les habitats forestiers de la Pologne.

Le loup de Mackenzie

Morphologie

Les loups de Mackenzie, une sous-espèce du loup gris, présentent une morphologie adaptée à leur habitat arctique. Ils ont un pelage dense et épais, des pattes larges pour se déplacer sur la neige et la glace, ainsi qu’une taille robuste. Leurs oreilles sont pointues et leur museau est allongé, caractéristiques qui les aident à chasser et à survivre dans des conditions extrêmes.

Habitat

Le loup de Mackenzie, une sous-espèce du loup gris, vit dans les régions arctiques et subarctiques de l’Amérique du Nord, notamment en Alaska, au Canada et dans le nord des États-Unis. Il préfère les habitats de toundra, de taïga et de forêts boréales, où il chasse des proies telles que les caribous, les élans et les lièvres arctiques. Son pelage dense et ses pattes larges sont des adaptations essentielles à son environnement

Nourriture

Les loups de Mackenzie se nourrissent principalement de proies telles que les caribous, les élans, les lièvres arctiques et les rongeurs. Leur régime alimentaire est adapté à leur habitat arctique et subarctique, où ils chassent efficacement pour subvenir à leurs besoins alimentaires.

Ouverture du parc

Nous sommes heureux de vous accueillir 

tous les week-end de juin 

de 10h15 à 17h